McDo et ses macarons…
Juil27

McDo et ses macarons…

Ma petite sœur vient de rentrer de vacances…Et durant son trajet, elle est tombé sur l’article suivant mais en anglais. Elle sait à quel point je suis une macaron addict et surtout à quel point j’allais être énervée d’apprendre une telle nouvelle… Je n’ai rien contre le McDo, mais là…no comment ! Et si Ladurée se lançait à son tour dans l’aventure du Burger ? he he he…pfffff Les puristes seront probablement choqués et peut-être même déçus d’apprendre que l’on peut désormais les retrouver au Delhaize comme chez Starbucks pour quasiment la moitié du prix de ceux de Ladurée ou de chez Pierre Hermé à Paris. En France, les macarons ont même réussi l’exploit de se faire une place chez McDonald, plus précisément dans les McCafé que le groupe américain essaie de développer depuis quelques années en concurrence aux Starbucks. Dans le Wall Street Journal, madame Lightwin, Américaine vivant à Paris depuis plusieurs déclarait sur son blog que «C’était vraiment étrange de voire cette petite douceur française dans quelque chose de si américain.» Elle précise ensuite que « C’est comme si quelqu’un apparaissait à un match de baseball vêtu d’un smoking. C’est complètement hors sujet. » Une cliente de Ladurée explique également dans le Wall Street Journal que « ce petit dessert est tellement élégant et raffiné qu’elle ne pourrait jamais aller en acheter au McDo » Habituellement vendus dans les pâtisseries huppées des beaux quartiers de Paris, les macarons se retrouvent aujourd’hui dans les comptoirs des grandes chaines de restauration et de distribution. Cela évoque une réelle révolution pour tous les gourmands de cette petite pâtisserie. Le macaron se démocratise…De réputation snob, il se désacralise et descend dans la rue. Pour la joie de certains et la déception d’autres. Pourtant, cette délicieuse pâtisserie a quasiment déjà 150 ans d’existence ! Alors pourquoi a-t-elle autant de succès après toutes ces années ? Inventé par Ernest Ladurée à Paris en 1862, le macaron fût en suite revisité par Pierre Hermé dans les années 90. Il donna une seconde jeunesse à cette exquise mignardise, en réinventant de nouveaux parfums comme le ferait un créateur pour une collection de haute couture. Il n’est ni pour ni contre cette nouvelle popularité des macarons mais il précise quand même qu’il n’a pas goûté ceux du McDonald. Il ajoute aussi que pour lui il y a « macaron et macaron ». Aujourd’hui, ces petites pâtisseries amandées aux couleurs acidulées ont donc véritablement la cote! Nul ne semble donc résister à la tentation de les croquer. Désormais vous pouvez les savourer accompagnés d’un Mc latte macchiato ou d’un thé chez Ladurée. A vous de voir dans...

Lire la suite
La Pâtisserie Des Rêves
Juil24

La Pâtisserie Des Rêves

Situé au 111 rue Longchamp à Paris, la Pâtisserie des rêves est un endroit féérique.  Gourmande comme je suis, je connaissais déjà celle de la Rue du Bac, mais celle que j’ai visité aujourd’hui propose un petit coin salon de thé pour se restaurer… Ces lieux magiques sont nés de la collaboration de Thierry Teyssier, créateur du concept « Maisons des Rêves » (nouvelle forme d’hôtel) et du pâtissier Philippe Conticini, un des chefs pâtissiers français les plus réputés, champion du monde de la pâtisserie en 2003. Le concept est simple: tous les gâteaux sont mis en scène présentés sous cloche, vous choisissez et un vendeur vous prépare votre commande. Je me suis laissée tenter par le magnifique éclair au chocolat qui me faisait de l’oeil dès mon entrée dans la boutique. Je goûte ou je ne goûte pas ? C’est tellement beau ! Aller, 1, 2, 3, le premier coup de fourchette est fait… Un régal pour les yeux, un pur délice pour les papilles ! Le fameux éclair au chocolat La Pâtisserie des Rêves, Rue de Longchamp La Pâtisserie des Rêves, Rue du Bac La Pâtisserie des Rêves, Rue du Bac Boutique : 93 rue du Bac, Paris 7e (fermé le dimanche aprem et le lundi) Salon de thé : 111 rue de Longchamp, Paris 16e (du mardi au dimanche, de 8H à...

Lire la suite
90kg pour un hamburger
Juin08

90kg pour un hamburger

SYDNEY (Reuters) – Un bar australien a revendiqué le record du plus gros hamburger du monde, après avoir passé douze heures à faire cuire un steak haché de 81 kg, que quatre personnes se chargeaient de retourner. Ce coupe-faim se compose également de 120 oeufs, 150 tranches de fromage, 1,5 kg de betteraves, 2,5 kg de tomates et presque 2 kg de laitue, le tout assaisonné d’une sauce spéciale, entre deux pains au sésame géant. Il a été dégusté par les employés du restaurant. Avec un poids total de 90 kg, le hamburger du couple de restaurateurs, Joe et Iman El Adjouz, dépasse de 6 kg le précédent record, détenu par un restaurant du Michigan. « Retourner le steak était la principale difficulté, mais tout s’est bien passé. Mon mari a conçu un support spécial pour la viande, deux plaques de métal verrouillées ensemble, une de chaque côté, et ils l’ont retourné comme ça », a expliqué Iman El Adjouz à Reuters. Pour que le record puisse être homologué, le hamburger a été inclus dans le menu du restaurant pour l’année prochaine. Les amateurs devront débourser environ 1.500 dollars australiens (1.025 euros). Et probablement s’armer de patience. Photo prise le 6 juin 2010/REUTERS/Handout Amy Pyett. Gregory Schwartz pour le service...

Lire la suite